L’OTAN se renforce en Europe

russie-126


Renforcement intensif de l’OTAN en Europe


Le changement de pouvoir aux Etats-Unis n’a semble-t-il aucune conséquence sur les provocations de l’OTAN contre la Russie: L’Alliance Atlantique continue de renforcer ses troupes sur les frontieres de la Fédération de Russie.

Les exercices continuent dans un mode non-stop, actuellement en Lithuanie avec le début des manoeuvres «Iron Sword – 2016» où, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, les divisions blindées allemandes sont impliquées. Le Pentagone a annoncé que les troupes américaines y participeront en Pologne, en Bulgarie, en Roumanie, dans les pays Baltes et en Georgie, jusqu’à l’été 2017.

Pendant ce temps, les États-Unis continuent d’augmenter le nombre de leurs troupes en Europe à un rythme accéléré: Plus de 33.000 soldats américains y sont actuellement déjà deployes. Il y a quelques jours, 620 conteneurs de munitions ont été expédiés vers l’Europe depuis les États-Unis. Ce deuxième lot fait suite à l’envoi en février dernier de 450 conteneurs par les américains. Selon des estimations les Etats-Unis ont livré en Europe assez de munitions pour que 4 divisions puissent y mener des combats intenses pendant un mois. L’aviation américaine se déploie également puisque le Pentagone a décidé d’envoyer la 10e brigade d’aviation équipée d’hélicoptères « Apache », « Blackhawk » et « Chinook ». Un bataillon de cette brigade sera envoyé en Roumanie pour renforcer l’OTAN dans la Mer Noire, un autre sera envoyé à Orzysz, au nord-est de la Pologne. 5 brigades de l’OTAN supplémentaires seront déployées dans les pays Baltes (3), en Pologne (1) et Roumanie (1). Par ailleurs selon plusieurs observateurs indépendants, plusieurs unités de Marines américains sont aujourd’hui présents en Roumanie, en Espagne, en Italie, en Allemagne et dans les pays Baltes.

Il est clair qu’Obama a décidé de profiter de ses dernières semaines pour renforcer les positions américaines et de l’OTAN contre la Russie. La question se pose donc de savoir ce que fera Donald Trump une fois à la Maison Blanche: Décidera-t’il de continuer la marche vers la guerre contre la Russie engagée par Obama, ou adoptera t’il une politique plus sensée? La réthorique de la campagne électorale est une chose, les décisions prises une fois en fonction en sont une autre: Donald Trump a déjà fait machine arrière sur plusieurs de ses « promesses électorales ». L’attitude prudente de Vladimir Poutine sur ce sujet est dont parfaitement adaptée à la situation.

rusreinfo.ru

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s