Académiciens et journalistes américains affirment le droit de la Syrie de se défendre

syrie-assad-1

Des académiciens et journalistes américains affirment le droit de la Syrie de se défendre contre le terrorisme.

New York / Des académiciens et journalistes activistes du «Conseil de paix américain» ont affirmé le droit de la Syrie de se défendre contre les terroristes, en tant qu’Etat de souveraineté, qualifiant de «dénuées de tout fondement»les nouvelles colportées par les médias occidentaux sur la Syrie.

syrie-99Dans une conférence de presse tenue hier dans le siège de l’ONU à New York, le secrétaire du Conseil de paix américain, membre de la Commission de coopération de la Coalition « Levez vos mains de la Syrie», Dr Bahman Azad, a souligné que la délégation du conseil précité avait lancé une campagne médiatique et culturelle dans plusieurs villes américaines pour éclaircir la réalité de ce qui se passe en Syrie.

Il a ajouté que la membre du Congrès américain Tulsi Gabbard avait présenté un mémorandum au Congrès sous le titre «Arrêtez le financement du terrorisme » qui appelle les Etats-Unis à cesser de financer les réseaux terroristes.

Azad a fait savoir que des membres du Conseil de paix américain, de la Coalition nationale contre la guerre et du centre d’intervention internationale avaient formé un Front pour faire face aux mensonges qui visent la Syrie.

Pour sa part, la membre de la Commission de coordination de  la Coalition « Levez vos mains de la Syrie », Sara Flounders, a affirmé que le peuple syrien a le droit inaliénable de choisir son gouvernement et sa direction.

syrie-100Quant à la membre du Conseil de paix américain, Dona Nasour, elle a indiqué que la Syrie est un Etat indépendant et qu’il n’est pas du droit des Etats-Unis de s’ingérer dans ses affaires.

«La majorité du peuple syrien soutient le président Bachar al-Assad, et les Syriens sont unifiés derrières l’armée pour reprendre toutes les zones des terroristes», a –t-elle assuré.

Elle a aussi évoqué la souffrance du peuple syrien du fait des mesures économiques coercitives unilatérales imposées à la Syrie.

syrie-101De son côté, la journaliste canadienne, Eva Bartlett, a souligné que lors de sa dernière visite à Alep, elle avait constaté les efforts considérables déployés par le gouvernement syrien pour aider les civils à sortir des quartiers est de la ville.

Notons qu’une délégation du Conseil de paix américain avait visité la Syrie, la fin de juillet dernier, pour s’y informer de la situation.

sana.sy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s