Syrie : Paris persiste dans le mensonge

france-syrie1

Pendant que les Syriens fêtent la victoire d’Alep, le pouvoir français évoque une crise humanitaire. Pendant que la population d’Alep se réjouit d’être débarrassée de ses bourreaux, la France pleure leur sort.

Quant à l’ONU, elle signale des atrocités commises à l’égard des civils par l’armée syrienne, mais toujours sans aucune preuve convaincante. Certains médias occidentaux, notamment français, se contentent d’exhiber sur leurs écrans des personnes interviewées par Skype. Mais nous ne savons pas exactement qui sont ces personnes, ni le lieu de leur résidence. De ce fait, leur affirmation qu’elles vont être exécutées par l’armée syrienne d’une minute à une autre reste invérifiable.

Pourquoi l’ONU ainsi que les médias occidentaux refusent-ils d’écouter les civils sortant des quartiers est d’Alep ? Ce sont eux, tout de même, qui détiennent la vérité. Pourquoi les médias français utilisent-ils des séquences vidéo filmées par l’armée syrienne et ne reflétant aucun massacre pour ainsi proférer leurs mensonges ?

Évoquer sans cesse des massacres et des atrocités inexistants envers les civils d’Alep par l’armée arabe syrienne, c’est prendre des millions de personnes, dont des Syriens, pour des imbéciles, les accusant indirectement d’être les complices d’un crime de grande envergure, perpétré soi-disant par le pouvoir syrien, mais qui concrètement n’existe pas.

Comment se fait-il qu’une armée assassine depuis six ans son peuple sans aucun retournement de situation ? Pourquoi les Occidentaux font-ils une fixation sur Alep, occultant volontairement les réconciliations nationales qui ont lieu entre les Syriens, sous l’égide de l’État syrien et son armée ?

Le fond du problème est que le peuple français est pris dans l’étau d’une propagande infernale qui ira jusqu’au bout de sa logique, puisque les instigateurs ne sont capables ni de se remettre en question, ni de faire marche arrière, ni d’avouer qu’ils se sont trompés ou ont menti.

Cependant, bon nombre de médias français ne cessent d’évoquer les conditions de vie déplorables à Alep-Est, le manque d’électricité, d’eau, de nourriture, de soin, ce qui est général à toute la Syrie qui subit depuis six ans une affreuse guerre mondiale accompagnée par de dures sanctions économiques. En revanche, ce qui est frappant est l’existence de connexions internet permettant à ces activistes d’affirmer sur les télévisions françaises que l’armée syrienne est en train d’exécuter les civils. Quelle chimère !

D’autres médias français ont l’indécence de lancer via internet des sondages demandant aux Français s’ils souhaitent encore voir le président Bachar al-Assad à la tête de la Syrie. Hormis l’absence de légitimité d’une telle manœuvre, c’est l’esprit colonialiste qui se réveille de nouveau chez quelques personnes en France.

Pendant que la propagande mensongère se déchaîne, le pape François envoie son ambassadeur en Syrie rencontrer le président Assad, lui transmettant un message de soutien. Le pape a-t-il lui aussi vendu son âme au diable ?

Toutefois, nombreux sont les Français, journalistes, politiques et citoyens, qui affirment que la victoire d’Alep est celle du président Poutine. Pour d’autres, cette victoire est celle de l’Iran et du Hezbollah, mais aucun ne mentionne que la victoire est celle de l’État syrien et de son armée. Cela pour éviter d’attribuer une réussite ou un point positif à l’État syrien dans ce conflit.

La perversion a atteint en France des niveaux d’une dangerosité très élevée, qui se perçoit dans l’expression de certains journalistes ou chercheurs évoquant les rebelles de Daech. Toutefois, ont-ils oublié que Daech est classé par la communauté internationale comme organisation terroriste et bras armé d’al-Qaïda en Syrie ? La contradiction de leurs propos réside dans leurs affirmations que la France mène des frappes contre Daech en Syrie. Si nous les écoutons parler, les daechistes en Syrie ne sont que des rebelles, mais lorsqu’ils frappent en France, ils deviennent des terroristes. Comment l’esprit français peut-il acquiescer à cela ?

Les mêmes persistent dans leur calomnie, affirmant que la rébellion est mal armée face à l’État syrien. Ce fut la raison de sa perte à Alep.

Comment expliquer qu’une rébellion mal armée peut abattre des avions et bombarder les quartiers ouest d’Alep avec des missiles Grad et d’autres armes lourdes ? Il est convenable de regarder honnêtement ce que trouve actuellement l’armée syrienne dans les sous-sols des immeubles d’Alep en matière d’armements (de toutes sortes et de tous les calibres) étrangers.

Ce déchaînement médiatique mensonger prouve la crainte d’une éventuelle prise de conscience du peuple français et de sa découverte de la vérité. Cela montre également que les Européens, notamment les Français, n’ont plus l’initiative politique et ne décident plus de rien, au moins au Moyen-Orient.

Quant à la subite apparition du maire d’Alep-Est, il convient de préciser que depuis toujours il n’existe qu’un seul maire à Alep résidant dans les quartiers ouest sous contrôle de l’État. Cette farce est née après que la France a demandé que l’est d’Alep devienne une zone indépendante du reste de la Syrie. La France veut-elle diviser la Syrie ?

Le soi-disant maire d’Alep, dont nous n’avions jamais entendu parler auparavant, demande de laisser les civils sortir de ses quartiers, il ne précise pas pour quelle destination. Il ne dit pas que les civils sortent déjà des quartiers est vers l’ouest, et le faisaient déjà même avant ses apparitions. Mais pourquoi les civils de l’est d’Alep ne partent-ils pas avec les honnêtes rebelles modérés dans la région d’Idlib ?

Quant à la tour Eiffel, qui a été éteinte un soir en solidarité avec les civils d’Alep massacrés par l’armée syrienne et ses alliés, cela n’est pas d’une grande importance. Le risque majeur est que l’esprit obscurantiste ne retombe sur la France à cause de la politique de ses dirigeants en Syrie et au Moyen-Orient.

À l’heure où Alep est libérée, songeons à l’étape suivante…

Antoine Charpentier

Publicités

2 réflexions sur “Syrie : Paris persiste dans le mensonge

  1. Je suis né en France il ya 65 ans, et je suis fier d’avoir eu cette chance d’être Français, j’aime mon Pays, son histoire, ses racines chrétiennes, l’éducation qu’il m’a donné. Mais, je n’aurai jamais pensé le voir si malheureux aujourd’hui, détruit par une clique de politique qui ont actuellement en peu de temps, détruit sa grandeur, et l’aura qu’il avait à travers le monde. Vivement que les dirigeants actuels de la France, change de mains et que nous retrouvions notre indépendance, loin trés loin de l’ingérence Étasunienne néo conservatrice actuelle….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s