L’Otan toujours plus présente en Estonie, Moscou s’inquiète

Plus d’une centaine de militaires de l’Alliance sont arrivés en Estonie, pays frontalier de la Russie. Une démarche qui n’est pas sans susciter l’inquiétude de Moscou…

D’abord, ils seront une centaine, puis plus d’un millier… Les soldats de l’Otan se font de plus en plus nombreux près des frontières russes, et cela ne semble pas prêt de s’arrêter. Vendredi soir, le premier détachement composé de 130 militaires britanniques est arrivé en Estonie, a annoncé le commandement suprême des Forces de Défense estoniennes.

« Un avion militaire avec un groupe de 130 militaires en provenance du Royaume-Uni a atterri vendredi soir sur la base d’Ämari, près de Tallinn. Le ministre estonien de la Défense Margus Tsahkna a participé à la cérémonie d’accueil. Les militaires britanniques quittent la base aérienne pour la base militaire de Tapa, lieu de leur déploiement permanent », a-t-il précisé.

Outre ces 130 militaires, 80 autres soldats de l’Otan sont déjà stationnés en Estonie. De surcroît, d’ici la fin avril, leurs effectifs dépasseront les 1 500 personnes, selon le projet du ministère estonien de la Défense, annoncé début mars. Par ailleurs, dans les semaines à venir, l’Estonie doit accueillir plusieurs militaires britanniques et français ainsi que de nombreuses unités d’armement, dont des blindés et des automoteurs d’artillerie.

La décision de déployer des troupes alliées en Lettonie, Lituanie, Estonie et Pologne a été prise lors du sommet de l’Otan à Varsovie, en juin dernier. L’initiative, destinée selon l’Otan à « maintenir l’équilibre des forces dans la région », a été violemment fustigée à Moscou, qui qualifie la démarche de « provocation » et estime que la militarisation des pays baltes risque de déstabiliser l’équilibre des forces sur le continent européen.

« Tout pays percevra négativement l’augmentation de la présence militaire étrangère près de ses frontières. C’est ainsi que nous traitons cela », annonçait début janvier le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

fr.sputniknews.com

La France envoie 4 chars Leclerc face à la Russie, Mr. Poutine va certainement rigoler et tordre de rires à se rouler par terre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s