Poutine sur l’ingérence russe électorale: j’ai lu les rapports, il n’y a rien de concret

Le Président russe Vladimir Poutine, lors d’un discours au SPIEF, a fait savoir qu’il avait lu les rapports du renseignement américain sur l’ingérence russe présumée dans la présidentielle aux États-Unis et qu’il n’y avait trouvé rien de concret. Le chef d’État a également exhorté à «mettre fin à ce bavardage inutile et dangereux».

Le Président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’il avait pris connaissance des rapports du renseignement américain sur l’ingérence russe présumée dans l’élection présidentielle aux États-Unis. Il n’y a rien de concret, selon lui.

« J’ai lu ces rapports. Même dans ces rapports, il n’y a rien de concret, il n’y a que des hypothèses et des conclusions fondées sur des spéculations », a déclaré le Président russe Vladimir Poutine lors d’une session plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

« Vous savez, s’il y a quelque chose en particulier, il fera l’objet de discussions. Comme dans toute organisation où j’ai travaillé: des adresses, des noms, des places. Donnez-les, où est tout cela? », a ajouté le numéro un russe.

Il a également remis en question les affirmations des « sources indépendantes », sur lesquelles le renseignement américain a fondé les hypothèses de ses rapports.

« En ce qui concerne les « sources indépendantes », il n’y a rien d’indépendant dans ce monde. Même les récentes nominations dans vos services de renseignement confirment qu’il y a toujours des préférences », a déclaré M. Poutine.

En outre, le chef d’État russe a exhorté à mettre fin aux discours sur l’ingérence russe présumée dans la présidentielle américain, en les qualifiant de bavardages dangereux.

« Je pense qu’il faut mettre fin à ce bavardage inutile et dangereux. C’est un transfert de querelles politiques internes aux États-Unis sur la scène internationale. Ce n’est qu’une tentative de résoudre les problèmes politiques internes avec des instruments de politique extérieure », a estimé Vladimir Poutine, s’exprimant au SPIEF.

Institué en 1997, le Forum économique international de Saint-Pétersbourg se déroule depuis 2006 sous le patronage et avec la participation du Président de la Fédération de Russie. En 2016, le Forum a rassemblé plus de 12 000 participants venus de 133 pays, parmi lesquels des chefs d’État et de gouvernement, des dirigeants de grandes entreprises ainsi que des experts et des représentants de la société civile.

L’édition 2017 du SPIEF se déroule du 1er au 3 juin.

fr.sputniknews.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s