Chute d’Al-Tanf : le rôle russe?

Les rapides évolutions qui se produisent sur les frontières irako-syriennes ont monopolisé l’attention des milieux proches de l’armée israélienne. Le site internet Debkafile qui se revendique du Renseignement de l’armée israélienne évoque dans un récent article le « crash d’un drone syrien » provoqué par  » les forces américaines ».

 » Un drone de l’armée syrienne et visiblement de conception iranienne a été pris pour cible des forces US. Un F15 américain aurait abattu l’appareil le 8 juin dernier alors que les forces syriennes et du Hezbollah avancent toujours vers les frontières avec l’Irak ».

Le site revient ensuite sur cette zone, située à 55 kilomètres des frontières syro-irakiennes dont se sont emparés les Américains et où ils ont formé  » une sorte de zone tampon ». « Le secrétaire à la Défense, James Mattis et les officiers US présents en Syrie et en Irak étaient plus que surs de pouvoir contrer l’avancée des forces syriennes et du Hezbollah en imposant le contrôle de cette zone. Mais quand le drone syrien est apparu dans le ciel de cette région, les Américains, loin de vouloir provoquer une escalade avec l’Iran, ont annoncé par la voix du porte-parole du Pentagone, une médiation russe pour mettre fin aux tensions avec l’Iran.

Et Debkafile de poursuivre :  » à regarder de plus près les évolutions de ces dernières 48 heures sur les frontières syro-irakiennes, on sentirait une reprise d’activité du côté russe. La Russie a visiblement agi pour empêcher une escalade entre Syriens(Iraniens) et Américains. Mais les Américains se sont fait avoir. Alors que Moscou assurait les officiers US du fait que l’armée syrienne ne dépasserait jamais la ligne du front fixée par eux, l’armée syrienne et le Hezbollah ont contourné Al-Tanf pour atteindre vendredi les frontières communes avec l’Irak! De l’autre côté des frontières, les forces irakiennes mobilisées (Hachd al-Chaabi) sont arrivées à 56 kilomètres du nord d’Al-Tanf, ce point de passage frontalier où Irakiens d’une part et Syriens et le Hezbollah de l’autre se sont enfin rencontrés…..Bref, l’Iran est parvenu à réaliser un gain stratégique de taille à savoir créer un pont terrestre reliant l’Irak à la Syrie » Debkafile ne perd pas de vue non plus les avancées des forces syriennes dans le nord et à l’est et poursuit : « D’autres contingents de l’armée syrienne ont réussi à reprendre le contrôle des voies de communication reliant entre les frontières du nord de la Syrie et la région de Deir ez-Zor dans le sud-est. Ces avancées ont provoqué une véritable débandade dans les rangs des groupes armés soutenus par les États-Unis ».

Et Debkafile de conclure : « nos sources n’ont pas encore bien défini le rôle joué par la Russie dans ce qui est une grande victoire pour l’Iran sur les frontières syro-irakiennes. Mais, quelle que soit l’étendue de ce rôle, une chose est sure : la Jordanie et Israël devront bien s’inquiéter de ce qui est en train de se produire sur leurs frontières stratégiques avec la Syrie ».

presstv.ir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s