Cap vers la frontière avec la Jordanie : Deraa, nouvelle cible des forces syriennes

De violentes frappes aériennes ont ainsi visé le sud de Deraa, région stratégique située sur les frontières avec la Jordanie.

Selon les sites proches des terroristes, le gros des raids aériens ont visé la vieille ville de Deraa et un camp de réfugiés précédemment évacué. Bien que l’armée syrienne n’ait fait aucune annonce officielle en ce sens, les mouvements de troupes ainsi que l’arrivée de renforts du Hezbollah en provenance de leurs bases dans le sud de la capitale vers le sud syrien, laissent prévoir une offensive d’envergure dans les jours à venir.

Les forces de l’armée syrienne utilisent régulièrement la route reliant Damas à Deraa, soit l’une des principales voies d’approvisionnement dans cette région. Cette route est longée à intervalle régulière de fossés qui rendent difficile toute contre-offensive des terroristes.

Toujours à en croire ces sources, l’armée syrienne et le Hezbollah s’apprêtent à encercler Deraa et à se rendre aux frontières avec la Jordanie: « Les véhicules blindés ont été déployés et tout porte à croire que l’armée syrienne se prépare à reprendre le contrôle de la localité stratégique d’al-Manchiya, contrôlée depuis quatre mois par les « rebelles. »

Samedi, l’armée syrienne a reconnu implicitement ce regain d’activités, en annonçant avoir abattu un « drone piégé » appartenant aux terroristes qui traversait la périphérie nord de Deraa.

Missiles du Hezbollah impliqués

Depuis lundi, les forces de la Résistance mènent une violente offensive contre la cité industrielle qu’occupent les terroristes d’Ahrar al-Cham. Cette cité se situe à proximité du camp des réfugiés de Deraa.

Les unités balistiques du Hezbollah et les Sukhoï russes ont largement participé aux opérations qui se déroulent au centre et au sud de la ville de Deraa. Une dernière information confirme l’effondrement des positions des terroristes dès les premières heures de la matinée de lundi.

Quant à l’armée syrienne, sa mission consisterait à repousser les contre-attaques des terroristes sur les trois axes que sont Deraa al-Balad, Tariq al-Saad et al-Abassiya. Un dernier bilan fait état de 50 morts dans les rangs des takfiristes.

Selon les commandants militaires, les opérations se poursuivront dans le centre et le sud de Deraa, l’objectif étant la libération totale de la ville et l’accès de l’armée syrienne et des forces de la Résistance aux frontières avec la Jordanie. Il s’agit d’une action préventive destinée à neutraliser toute éventuelle offensive américano-jordanienne contre le sud de la Syrie et la séparation de la province de Deraa du reste de la Syrie.

french.almanar.com.lb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s