Le Hezbollah d’Irak accuse les USA d’avoir couvert Daech.. «Nous sommes prêts à combattre Israël»

Le porte-parole des brigades du Hezbollah d’Irak, Kataeb Hezbollah, a fait part de la disponibilité du mouvement à s’engager militairement aux côtés de la « Résistance », si Israël en venait à agresser le Liban.

Dans un entretien accordé à l’agence Rasa News, M. Jaafar al-Husseini, a déclaré que « tout ce qui se passe dans la région, comme destructions, divisions et mort a pour cause directe l’entité sioniste ».

Daech, une fabrication d’Israël et des USA

«  Oui, aujourd’hui nous combattons Daech qui n’est autre qu’un outil de cette entité usurpatrice. C’est cette entité et avec l’aide des Américains qui a créé Daech et d’autres organisations pour plonger  la région dans des guerres internes. L’essentiel étant d’éloigner la boussole de cette entité sioniste », a-t-il dit, avant de déclarer : «  Nous sommes disposés à acquiescer la demande de sayed Hassan Nasrallah pour combattre Israël si le Liban fait l’objet d’une agression ou d’une menace. Les Irakiens seront impliqués dans cette bataille ».

Interrogé sur la victoire de Mossoul contre Daech, il a répondu :
« Aujourd’hui, nous combattons un projet américano-sioniste dans la région… Nous combattons l’un des outils de cette Arrogance mondiale… La victoire à Mossoul est l’accomplissement des victoires précédentes, à Salaheddine, Al-Anbar, et les parages de Bagdad… s’en suivront les parages de Mossoul, Houwayjat, Talafar, et d’autres régions. Lorsque nous en aurons délogé Daech, nous pourrons déclarer que nous avons vaincu le projet américain qui vise à diviser la région ».

La libération de Mossoul plus rapide, si ce n’est l’ingérence US

Après avoir tourné en dérision les précédentes déclarations de responsable américains qui prévoyaient des dizaines d’années pour en finir avec Daech, M. Husseini a assuré que la libération de Mossoul qui a pris 9 mois aurait pu être plus rapide, « si ce n’étaient les ingérences et les pressions des Américains sur le gouvernement irakien ».

« Nous aurions pu en finir avec l’opération en 5 mois… Hélas, certains éléments dans le gouvernement ou dans les autres institutions se plient aux pressions américaines et à leur tour font pression sur les factions de la résistance », a-t-il indiqué.
Et de poursuivre : « Tout le monde a bien vu que les frappes américaines contre Mossoul étaient dirigées contre le civils, comme cela a été d’ailleurs le cas dans les autres régions… Nous avons à plusieurs reprises mis en garde le gouvernement contre la participation des Américains et son rôle être négatif. Nous avons averti contre leur influence sur le cours des opérations, via le timing, vi les réalisations faites sur le terrain, et via aussi la destruction des infrastructures, car ils suivent toujours une politique de la terre brûlée comme à Ramadi dans le passé ».

Accusant les Etats-Unis d’avoir misé sur l’invasion par Daech de tout l’Irak, M. Husseini a rappelé que la Coalition internationale n’est intervenue en Irak que 6 mois après son entrée de Daech à Mossoul.

« Grâce à Dieu, à la Résistance islamique, et à tous ceux nous ont soutenus, à leur tête la République islamique d’Iran qui a été la première à arriver en Irak et à contribuer à cet exploit, toutes les factions de la résistance ont œuvré dans le cadre d’une seule stratégie, alors que les Américains et leur maudite coalition voulaient fournir une couverture à l’expansion de Daech, et faire pression sur les groupes populaires et de résistance pour qu’il ne réagissent pas … Oui nous pouvons le dire ouvertement, la Coalition internationale et les USA ont soutenu Daech, sans vergogne, et lorsque Daech a échoué en Irak , ils sont intervenus personnellement et directement pour bombarder les forces affilées à l’axe de la Résistance ».

Les USA empêchent les Irakiens de parvenir à la frontière avec la Syrie

Et de poursuivre : «  Ce qui se passe aujourd’hui à la frontière irako-syrienne confirme nos propos et nos montre comment les Etats-Unis interviennent directement. Les forces de la résistance tentent de libérer nos frontières avec la Syrie mais les Américains s’opposent à cela. Durant ces dix derniers jours, les Américains ont menacé les forces irakiennes de bombarder toute force qui arrive à la frontière irako-syrienne. A notre tour, nous devons parvenir aux frontières pour empêcher les Américains de s’y installer et de s’ingérer dans nos affaires. Nous sommes persuadés que tous nos problèmes politiques, sociaux, économiques et sécuritaires sont provoqués par les Américains qui ne nous inspirent aucune confiance ».

« Même l’effondrement de l’armée irakienne est due aux Américains », a conclu le porte-parole du Hezbollah d’Irak.

french.almanar.com.lb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s