Bachar el-Assad pourrait rencontrer Kim Jong-un en Corée du Nord

A quelques jours du sommet de Singapour qui devrait réunir pour la première fois Donald Trump et Kim Jong-un, l’agence officielle nord-coréenne KCNA a annoncé que Kim Jong-un recevrait son homologue syrien Bachar el-Assad.

L’agence officielle nord-coréenne KCNA a annoncé ce 3 juin que Bachar el-Assad se rendrait en Corée du Nord afin d’y rencontrer son homologue nord-coréen Kim Jong-un. «Je vais me rendre en RPDC [République populaire démocratique de Corée] et rencontrer […] Kim Jong-un», aurait déclaré le président syrien le 30 mai, alors qu’il recevait les lettres de créance du nouvel ambassadeur nord-coréen à Damas, Mun Jong-nam. Lire la suite

Publicités

Lavrov: il ne faut plus répartir les terroristes en «mauvais» et «pas trop mauvais»

Le chef de la diplomatie russe appelle les pays du monde à ne pas utiliser les terroristes à des fins mercantiles et à surmonter les divergences pour s’allier dans la lutte antiterroriste. Lire la suite

L’Iran et l’UE font bloc face à Trump pour défendre l’accord nucléaire

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif doit recevoir jeudi à Bruxelles le soutien des Européens à l’accord sur le nucléaire iranien, avant une décision imminente de Donald Trump sur l’éventuel rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran. Lire la suite

Le président allemand rencontre Poutine : «Pour nos peuples, nous avons le devoir d’établir un lien»

A Moscou, où Vladimir Poutine recevait son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, ce dernier a tenu à rappeler son attachement au dialogue germano-russe. En dépit de divergences bien réelles, il s’est montré plutôt optimiste pour l’avenir. Lire la suite

Moscou: la présence US en Syrie viole le droit international

Invoquant le droit international, le chef de la diplomatie russe a pointé du doigt l’absence de fondement légal permettant de justifier la présence des forces américaines en Syrie. Lire la suite

Que Washington cesse de provoquer Pyongyang

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov a annoncé aujourd’hui, mardi 5 septembre 2017, qu’en considérant la façon dont la situation dans la péninsule coréenne évoluait, on pouvait clairement dire que tant que l’Amérique ne cessera pas de provoquer Pyongyang, alors « la guerre » continuera. Lire la suite