Le piège se referme sur Israël

D’une évolution à l’autre, pas un jour ne passe sans qu’un nouveau fait ne se produise au Moyen-Orient avec son cortège de surprises et d’inattendus. Or, ce tourbillon stratégique renvoie à une crainte profonde : les plans concoctés depuis plusieurs décennies au Moyen-Orient n’ont pas abouti ; pis, ce sont des effets inverses qui se sont produits à tous les coups. Lire la suite

Publicités

Le Hezbollah défendra le Liban face aux takfiristes!

Selon le secrétaire général adjoint du Hezbollah, le cheikh Naïm Qassem, les forces de la Résistance libanaise sont tout à fait prêtes à contrer une éventuelle agression militaire du régime israélien contre le Liban. Lire la suite

Syrie : colère russe contre Israël

Le ton monte entre Israël et la Russie. Alors que Tel-Aviv multiplie les menaces contre l’armée syrienne et ses alliés dans le sud de la Syrie, l’ambassadeur russe en Israël fustige le  « non » d’Israël à l’accord tripartite que viennent de signer les USA, la Russie et la Jordanie et qui rétablit la zone de désescalade au sud syrien. Le haut diplomate appelle Israël à « ne pas exagérer dans ses évaluations » quant à la place que représente le sud de la Syrie et les événements qui s’y produisent dans la sécurité nationale israélienne. Lire la suite

Moscou met en garde contre une aggravation du conflit yéménite suite au tir de missile

Moscou se dit profondément préoccupé par le développement de la situation après le tir d’un missile balistique vers l’Arabie saoudite depuis une partie du territoire yéménite qui se trouve sous le contrôle des rebelles houthis. Lire la suite

Assad réglera ses comptes avec Israël

Évoquant la victoire imminente de l’armée syrienne contre le terrorisme, les analystes israéliens avertissent les autorités de Tel-Aviv de mettre un terme à leurs attaques répétées contre la Syrie. Lire la suite

Les USA mettraient en danger les troupes qui luttent contre les terroristes en Syrie

La volonté de Washington d’ajouter le Corps des Gardiens de la révolution islamique à la liste des organisations terroristes ne fait que mettre en évidence sa politique de deux poids, deux mesures. Une décision qui présenterait de plus des dangers concrets pour les troupes russes opérant en Syrie. Lire la suite